Usinage de forme complexe

Qu’est-ce que le fraisage numérique ?

Afin de réaliser des objets, il est courant, dans le domaine industriel, d’utiliser ce que l’on appelle une fraiseuse. Cette machine-outil permet d’enlever de la matière à parti d’un bloc uniforme, pour obtenir une silhouette précise, grâce à un outil coupant (la fraise). Ce type de machine est notamment utilisé pour la conception de maquettes ou encore de prototypes.

Comment agit une fraise ?

Une fraise permet de découper des formes, grâce à des dents, selon trois, quatre ou cinq axes, en fonction de la sophistication des machines. Pour créer des pièces aussi précises qu’une maquette à l’échelle 1 (appellation pour indiquer l’objet en taille réelle), ou encore un prototype, il est impératif que ces découpes soient déterminées numériquement ; c’est-à-dire, en relation avec un ordinateur. Ce dernier possède toutes les données, y compris les dimensions de chaque pièce d’un objet ou de l’objet dans sa globalité, pour indiquer à la machine-outil le modèle de découpe, en langage ISO.

On utilise les maquettes à l’échelle 1 pour la fabrication de nouveaux modèles de voiture, de train, d’avion… On comprend donc que pour un tel niveau de précision, il faut un travail de concert entre les ingénieurs informatiques qui travaillent, dans les bureaux d’étude sur les fichiers natifs de la clientèle et les fraiseurs et les mouleurs, en atelier. Le choix de la matière revient au client, mais il est possible, bien entendu, de solliciter les conseils de l’entreprise, aguerrie à ce type de pratique et qui saura trouver la solution la plus adaptée, en fonction de l’objet à fabriquer.

Pourquoi utiliser le fraisage numérique pour la réalisation de maquettes ?

Quand des personnes travaillant dans le secteur automobile, ferroviaire, maritime ou de l’aéronautique font appel à des entreprises, pour la réalisation de maquettes, ils ont en tête un objectif : valider un projet.

En effet, il est impératif de toujours créer pour renouveler l’intérêt de l’acheteur potentiel envers la marque. Pour cela, il faut que le projet initial ; qui pour l’instant ; n’existe que numériquement et dans l’esprit de son concepteur, puisse trouver une matérialisation. Ce n’est que dans ce contexte que l’on pourra vérifier le design, l’aérodynamisme, les contraintes physiques diverses.

Dans le cadre du prototypage, on passe à la dernière étape, avant la fabrication réelle de l’objet ; celui qui se sera à la vente ou utilisé pour le transport des passagers ou du fret. A ce niveau, ce sont plus les aspects technologiques et de sécurité qui sont validés.

En passant par le fraisage numérique, les clients ont la certitude d’avoir devant eux l’apparition physique de leur projet, dans les moindres détails, car cette machine-outil, si elle est de dernière génération, permet une extrusion très précise dans la matière ; quelle qu’elle soit (polystyrène, bois…). L’usinage se fait toujours en respectant les consignes précises du client et celles du cahier des charges qui auront été transmises au bureau d’études.

Le fraisage numérique est un travail de précision, rendu possible grâce aux machines-outils très performantes. Pour la confection de maquettes, et donc pour obtenir un rendu parfait de vos projets, mieux vaut vous tourner vers des entreprises spécialisées.