Usinage composite, qu’est-ce que c’est ?

De nombreuses entreprises recourent à des entreprises spécialisées pour la réalisation d’objets. Cela peut être des maquettes ou encore des prototypes. L’usinage alors réalisé peut se faire sur diverses matières premières. Mais qu’en est-il, concernant des matériaux composites ?

Qu’est-ce que le composite ?

Afin de comprendre l’usinage qui peut en être fait, il est utile de rappeler ce que l’on entend par composite. Un matériau composite est constitué de deux matières ; deux composants, au minimum. Chaque matériau a des propriétés et des caractéristiques qui lui sont propres. Mais en les mélangeant, il est possible d’obtenir un résultat différent, plus intéressant parfois car les propriétés sont alors complémentaires et s’enrichissent les unes les autres.

Si l’on connait le bois composite, très répandu en bricolage, il est important de savoir que ce procédé est utilisé également en mélangeant, par exemple des fibres de verre ou de carbone avec du plastique ou encore une résine polymère ; qui sert d’agent liant.

L’ajout des fibres de verre va renforcer la solidité du plastique sans pourtant l’alourdir ; ce qui peut être très intéressant dans la construction d’une voiture, du fuselage d’un avion ou d’un bateau. Les constructeurs cherchent toujours à innover dans la construction de nouveaux produits. Plus légers, tout aussi maniables, ils doivent présenter une excellente robustesse, pour garantir la sécurité à bord, tout en étant respectueux de l’environnement. Il sera également possible de réaliser des économies d’énergie, à moyen terme. Si toutes ces idées sont faites pour correspondre à l’industrie 4.0, il faut néanmoins trouver les machines-outils capables de réaliser l’usinage de ces matériaux composites.

Usinage composite : La gageure des machines-outils :

Une machine-outil doit, par extrusion, créer à partir d’un bloc de matière, un objet. Cela peut être, comme nous l’avons dit, un nouveau modèle de voiture ou tout autre moyen de transport. Mais si le composite comprend deux sortes de matériaux distincts, il faut posséder une machine assez sophistiquée et précise pour s’adapter à la nature de chacun d’eux, afin d’obtenir un résultat probant.

Heureusement, les entreprises spécialisées dans la réalisation de maquettes ou de prototypes, entre autres, évoluent également pour répondre aux exigences de leurs clients. Elles ont compris la nécessité de devoir travailler sur ces matériaux innovants qui vont bientôt remplacer totalement le métal. Pour ce faire, elles ont dû revoir les process de l’usinage, paramétrer les machines-outils, afin qu’elles puissent continuer à produire des objets fidèles aux fichiers natifs ; au micromètre près.

En effet, les matériaux composites utilisent des résines qui peuvent différer selon les produits. Et la manière de les traiter et de les usiner diffère également. Il faut prendre en compte si l’usinage doit être effectué à froid, alors que la vitesse de rotation implique une montée en température ; ce qui peut représenter une gageure.

L’usinage composite nécessite de travailler avec des matériaux dits hétérogènes. Il faut alors tabler sur des machines-outils ultra performantes, mais aussi sur le savoir-faire des professionnels qui les règlent, qui les utilisent, pour réaliser aujourd’hui, les objets et les moyens de transport de demain.